Liste de tous les ARTICLES

Le Noeud d'Héraklès

Durant l'Antiquité, notamment en Grèce hellénistique et dans l'empire romain, le "nœud d'Héraklès " fut particulièrement populaire. Il se retrouve fréquemment sur les diadèmes, colliers, bagues, ou bracelets... ex:

Noeud d'Héraklès

Le « nœud d'Héraklès » était considéré comme protecteur, symbolisant la force, la puissance et l'amour. Le nœud d'Heraklès semble faire allusion à celui que le héros utilisait pour attacher les pattes de la peau de lion qu'il portait sur lui. Cette peau était en effet, celle du lion de Némée terrassé par Hercule ; elle était indestructible, ce qui constituait une belle armure ! On voit donc que porter avec soi le motif du nœud d'Hercule était une manière de s'approprier un peu de la force du héros. Par ailleurs, la figure d'Hercule était également censée écarter les maladies et tous les autres maux , donc protectrice.

Le motif «nœud d'Héraklès» ou «nœud d'Hercule»



Diadème constitué de vrilles avec un "noeud d'Héraclès" et avec Eros. 325/320 av JC Trouvé dans le trésor de Démétriade, l'ancienne ville grecque de Magnesia près de Volos. | Musée archéologique national d'Athènes.


Diadème en torsades où l'on retrouve un noeud d'Héraklès. 300 av.J.-C., or, grenat, émail. British Museum

collier noeud d'Héraklès
Collier avec noeud d'Héraclès. période hellénistique (323-31 av J.)Or, pate de verre (Le Louvre)

Durant l'Antiquité, notamment en Grèce hellénistique et dans l'empire romain, le « nœud d'Héraklès » est particulièrement populaire. Il se retrouve fréquemment sur les diadèmes, colliers, bagues, bracelets... Mais que signifie ce motif ? Et pourquoi lui portait-on un tel intérêt ?

bague avec noeud d'Hercule
Bague hellénistique en or, 300 av.J.-C (British Museum) Le nœud sur une bague transmet à celui qui la portera force, vigueur et énergie ainsi que la puissance et des victoires dans sa vie.


Le « nœud d'Héraklès » était considéré comme protecteur. Il symbolisait la force, la puissance et l'amour. Ces significations ont plusieurs origines. Le nœud d'Heraklès semble faire allusion à celui que le héros utilisait pour attacher les pattes de la peau de lion qu'il portait sur lui. Cette peau était en effet, celle du lion de Némée terrassé par Hercule ; elle était indestructible, ce qui constituait une belle armure !
On voit donc que porter avec soi le motif du nœud d'Hercule était une manière de s'approprier un peu de la force du héros. Par ailleurs, la figure d'Hercule était également censée écarter les maladies et tous les autres maux : ce motif était donc aussi protecteur. Pline lui attribue même des qualités de guérison : « C'est merveille », écrit-il, « combien est plus prompte la guérison des blessures quand le bandage est fait en nœud d'Hercule ».*

armille
Armille (bracelet de bras) hellénistique avec motif de noeud d'Héraklès, 3e-2e s. av. J.-C., or, grenat, émeraude, émail, Metropolitan Museum of Art of New York.

Ce motif, récurrent dans la bijouterie féminine de la période hellénistique, est devenu important dans le symbolisme du mariage.
Car le nœud d'Hercule est aussi celui qui attachait la ceinture des mariées à Rome, et que l'époux seul devait délier. En effet, chez les Romains, les nouvelles mariées portaient une ceinture en laine nouée par un nœud d'Hercule que le mari devait détacher sur le lit nuptial.
On y voyait un présage de fécondité.
« La nouvelle mariée était ceinte d'une ceinture que l'époux détachait au lit. Cette ceinture était faite de laine de brebis, et signifiait que, de même que cette laine, levée en flocons, était unie à elle-même, de même le mari était attaché comme par une ceinture et un lien étroit à sa femme. Le mari détache cette ceinture, nouée par le nœud d'Hercule, comme présage qu'il sera aussi heureux par le nombre de ses enfants que le fut Hercule, qui en laissa soixante-dix. »(Festus grammaticus, De la signification des mots, Livres I et II / Sextus Pompeius Festus trad. par M. A. Savagner, Panckoucke, 1846.


Diadème hellénistique, 250 av. J.-C., or, British Museum

* Encore aujourd'hui, lors de certains bandages, il est préconisé aux secouristes de faire ce noeud, appelé aussi « noeud plat »...


Bracelet hellénistique, -300 - 250 av. J.-C., or, Syrie, British Museum



Les diadèmes au cinéma

Les diadèmes au théatre

Les diadèmes depuis l'Antiquité

rédigés par Ambreagorn pour l'Atelier des elfes
Tous droits réservés.
Vous pouvez utiliser tout ou partie de ces articles appartenant à l'Atelier des Elfes,
si et seulement si
vous y joignez un lien très visible menant vers la page d'origine du site.